affiche art anarchie à Montréal en mai 2007

Affiche de l'exposition "L'Art + Anarchie"
Montréal (Canada) du 3 au 13 mai 2007

 Ephéméride Anarchiste

7 mai  

 

Albert Meltzer

Albert Meltzer

Le 7 mai 1996, mort d'Albert MELTZER à Weston-Super-Mare (Grande-Bretagne).
Figure marquante de l'anarchisme anglais, activiste de la lutte anti-franquiste et acteur de la solidarité internationale.
Il naît le 7 janvier 1920, à Tottenham (district de Londres), dans une famille de juifs et de protestants irlandais. Très jeune il s'intéresse au socialisme mais c'est dans le milieu de la boxe amateur (qu'il pratique), qu'il découvre l'anarchisme. Il rejoint alors la principale organisation anarchiste de Londres "The Freedom Group". Dès 1936, il se mobilise pour aider la révolution espagnole. En 1937, il forme le groupe "The Friends of Durruti" puis rejoint ensuite le "Libertarian Youth" mouvement. En 1938, munis de faux papiers, il se rend en Allemagne dans de but de commettre un attentat contre Hitler (qui n'aura pas lieu). Il exerce ensuite divers métiers, employé du gaz, journaliste reporter, comédien et acteur de cinéma, etc. En 1939, il est un des éditeurs du journal anarchiste "Revolt!", puis il participe à "War Commentary" et devient le secrétaire de la seconde Fédération Anarchiste créée clandestinement le 28 avril 1940. En 1944, n'ayant pas répondu à son ordre de mobilisation, il est arrêté et emprisonné pour désertion. Il est mobilisé ensuite en Egypte dans "le Pioneer Corps". Il prend part à une mutinerie et passe deux fois en cour martiale. De retour en Angleterre en 1948, il poursuit son militantisme. En 1962, il s'engage dans la lutte aux cotés des anti-franquistes espagnols. Il participe au "Groupe du 1er mai" à Londres puis au "Cuddon's group", puis ranime la croix noire anarchiste "Anarchist Black Cross". En 1970, il publie avec Stuart Christie "Black Flag", mais son activisme lui vaut d'être arrêté pour complicité avec "l'Angry Brigade". En 1971, il ouvre avec Miguel Garcia, à Londres, le "Centre Iberico International" ; ils y organisent des campagnes de solidarité pour les activistes du M.I.L ou des G.A.R.I. emprisonnés. Il est également le fondateur de l'importante librairie anarchiste la "Kate Sharpley Library".

 

 

Le 7 mai 1972, mort de Francesco SERANTINI

 

 

 

Emeute à Milan en mai 1898

La troupe tirant sur les émeutiers de Milan

Le 7 mai 1898, à Milan, des barricades sont élevées dans les rues pour protester contre l'augmentation du pain, mais l'armée tire au canon sur la foule des manifestants faisant plusieurs centaines de victimes. De nombreuses personnes sont arrêtées parmi lesquelles des anarchistes et des socialistes. le roi Humbert Ier décorera le général responsable de cette effroyable boucherie.

 

 

fil chouette

 

journal l'insurgé de 1925

En-tête du premier numéro (doc. Cira de Lausanne)

Le 7 mai 1925, sortie à Paris du premier numéro du journal "L'Insurgé" Journal d'action révolutionnaire et de culture individualiste. Cet hebdomadaire publié par André Colomer aura de nombreux collaborateurs. Il cessera sa publication en juin 1926 après 60 numéros parus.
Numérisé sur http://archivesautonomies.org/spip.php?article3157&lang=fr

 

 

 fil zig

 

Le 7 mai 1937, à Barcelone, (Central téléphonique). "normalisation" après l'envoie par le gouvernement de 6000 gardes d'assaut, qui mettent fin aux combats sanglants entre anarchistes et poumistes d'un coté, et communistes staliniens de l'autre.

Chant des journées de mai sur l'air de "¡Ay Carmela!":

La Garde d'assaut marche...
Au Central Téléphonique...
Défi aux prolétaires...
Provocation stalinienne...
On ne peut laisser faire...
Le sang coule dans la ville...
POUM et FAI et CNT...
Avaient seuls pris Barcelone...
La République s'arme...
Mais d'abord contre nous autres...
A Valence et à Moscou.
Le même ordre nous condamne...
Ils ont juré d'abattre...
L'autonomie ouvrière...
Pour le lutte finale...
Que le front d'Aragon vienne...
Camardes-ministres ...
Dernière heure pour comprendre...
Honte à ceux qui choisissent...
L'aliénation étatique...
Aie CARMELA, Aie CARMELA!

 

fil chouette

 

revue la rue

Couverture du premier numéro

En mai 1968, sortie du premier numéro de "La Rue", Revue trimestrielle culturelle et littéraire d'expression anarchiste. Elle est éditée par le "Groupe libertaire Louise Michel" de la Fédération Anarchiste (qui avait récupéré le titre au "Groupe Jules Vallès"(qui la publiait en 1966). Revue de qualité comptant de 80 à 100 pages, elle s'entourera de nombreux collaborateurs de talent. Les gérants en sont Suzy Chevet et Maurice Joyeux. Le dernier numéro (n°37) est paru en 1986.