statue de multatuli

Statue de Multatuli à Amsterdam
( Photo Eric Beaunie)

Ephéméride Anarchiste

2 mars

 

Ed. Douwes Dekker Multatuli

Multatuli

Le 2 mars 1820, naissance d'Edouard DOUWES DEKKER, dit MULTATULI, à Amsterdam.
Ecrivain anarchiste néerlandais.
D'abord fonctionnaire en Indonésie (Colonie Hollandaise), il démissionne, écoeuré par le traitement réservé aux indigènes. Il se consacre à la littérature et publie avec succès en 1859 "Max Havelaar", oeuvre anticolonialiste et antiesclavagiste.
Multatuli, pourfendeur du conformisme bourgeois, mettra en pratique son idéal libertaire et scandalisera ses contemporains, vivant en harmonie avec ses deux compagnes et ses deux enfants. Ses écrits anti-étatiques et antiparlementaires, et ses combats contre la religion, la famille, les préjugés de toutes sortes, racistes, sexistes ou sexuels auront une grande influence dans le milieu socialiste et libertaire.
Il mourra en Allemagne le 19 février 1887.
En 1942, Henry Poulaille préfacera une version française de "Max Havelaar" : "Iconoclaste, Multatuli n'avait aucun respect des usages sacrés, (...) il avait la haine de l'hypocrisie et le mépris de toute abdication de l'individu. Loi, religion, morale, propriété, étaient autant de masques à arracher."
A noter : "Max Havelaar" est aujourd'hui un label, celui du commerce équitable.


jean baeza

Jean Baeza
(photo parue dans la presse en avril 1935)

Le 2 mars 1902, naissance de Juan (Jean) BAEZA à Almeria (Espagne).
Militant anarchiste impliqué dans l'affaire des stérilisés de Bordeaux.
En 1935, cet ouvrier-plombier au chômage, résident au Blanc-Mesnil (banlieue parisienne) prend part aux vasectomies volontaires réalisées au domicile du couple André et Andrée Prévotel sur des compagnons anarchistes de la région de Bordeaux, aux côtés de Louis Harel, et en tant qu'assistant du Docteur Norbert Bartosek. Dénoncés, les protagonistes de cette affaire seront arrêtés et passeront en procès le 2 mai 1936. Jean Baeza, activement recherché par la police, ne sera pas retrouvé. Il sera condamné par contumace à 2 ans de prison, 100 francs d'amende et dix ans d'interdiction de séjour en France.

Est-ce le même Juan Baeza qui prendra part aux Groupes d'action et de résistance antifranquiste en Espagne après la fin de la guerre et qui, arrêté en septembre 1939, sera condamné à mort le 11 septembre (avec Juan Delgado García) et exécuté le lendemain au Camp de la Bota à Barcelone ?

 

puig antich

Puig Antich

Le 2 mars 1974, mort de Salvador PUIG ANTICH, garrotté à la prison Model de Barcelone, à l'âge de 24 ans.
Militant et activiste anarchiste du M.I.L.
Le M.I.L (Mouvement Ibérique de Libération), né dans les années 70, pratiquait -entre autre- l'expropriation politique, dans une Espagne étouffée sous le joug du franquisme. Ce mouvement libertaire de guérilla urbaine ne fit jamais couler le sang.
Salvador Puig Antich est arrêté le 25 septembre 1973, quelques mois après l'auto-dissolution du M.I.L, et grièvement blessé à la tête. Un sous-inspecteur de police est tué dans la confusion (sans doute par un autre policier). Le 7 janvier 1974, la peine de mort est néanmoins requise contre le jeune militant, malgré d'évidents vices de forme. Partout en Europe (et jusqu'en Argentine) on se mobilise pour demander sa libération. A Toulouse, des affrontements ont lieu devant le consulat Espagnol avec la police. Mais Puig Antich sera malgré tout garrotté.

 

Le 2 mars 1895, naissance d'Eugen RELGIS

 

Le 2 mars 1969, mort de Clément FOURNIER

 

 

 

 

 

Le 2 mars 1894, sont expulsés de France : Laurent VAN PRAET né le 30 janvier 1859 à Vilvorde (Belgique), et son frère Jules François PRAET, né à Gand le 9 novembre 1861. Tous les deux sont membres du groupe ardennais "Les Sans Patrie", crée à Charleville en 1891.
Ils sont victimes de l'application des "lois scélérates"; la police ayant trouvé à leur domicile des exemplaires de journaux anarchistes.

 

fil chouette

 

journa Recht door zee n1

En-tête du premier numéro daté de mars 1904

En mars 1904, sortie à Mechelen (Malines), Belgique du premier numéro du mensuel en langue flamande de "Recht door zee" Orgaan der Vrije Vlaamsche Groepen ( Droit au but ou Action directe), Organe du Groupe des Libres Flamands. Cette publication éditée par Frans Verbelen sortira jusqu'en 1905.
Deux numéros numérisés ici.

 

 

fil chouette

 

journal les glaneurs

En-tête du premier numéro ( coll. du CIRA de Lausanne)

En mars 1917, à Lyon (Rhône), sortie du premier numéro du journal "Les Glaneurs". Ce Recueil éclectique mensuel, publié par Albin durant la guerre (entre mars 1917 et septembre 1918), subira à plusieurs reprises les ciseaux de la censure. A noter que le nom de l'administrateur-gérant est une femme : Virginie Blanchard.

brochure l'Abrutisme

Brochure de Jean Morr "L'Abrutisme" dessin de Eugène Petit (Stirx)
Edition des "Glaneurs", 4 rue Chaumais - Lyon