combattant révolutionnaire par Sim

Combattant révolutionnaire par Sim (Rey Vila), Espagne 1936

Ephéméride Anarchiste

17 août 

 

Le 17 août 1876, naissance de Georges GILLET, à Hardivillers dans l'Oise.
Militant syndicaliste et propagandiste anarchiste.
C'est en 1910, dans la région d'Arras où il était employé comme représentant de commerce qu'il fait paraître le journal anarchiste "Le Réveil Artésien" qui devient l'année suivante "Le Grand Soir". En octobre 1910, il met son militantisme syndical au service des cheminots lors de la très dure grève dans les chemins de fer.
Antimilitariste, inscrit au "Carnet B", il subira à plusieurs reprises des condamnations pour des délits de presse: "injures à l'armée" ou "provocation de militaires à la désobéissance". Mais le plus grave lui vaudra d'être jugé par un tribunal militaire en septembre 1914 avec Albert Andrieux (responsable du journal "Germinal") pour "apologie de meurtre" après l'attentat de Sarajevo contre l'Archiduc d'Autriche.
Pas d'autres informations sur ce militant avant sa mort, survenue le 22 décembre 1951.

 

Francisco Ponzan Vidal

Francisco Ponzan Vidal

Le 17 août 1944, mort de Francisco PONZAN VIDAL, (fusillé par les nazis) à Buzet-sur-Tarn près de Toulouse.
Militant anarcho-syndicaliste espagnol, guérillero anti-franquiste et résistant.
Né le 30 mars 1911, à Oviedo, il passe son enfance à Huesca puis fait des études à l'Ecole Normale. Influencé par le militant anarchiste et professeur Ramón Acín, il s'affilie à la C.N.T et collabore à la presse libertaire. Son militantisme lui vaut alors d'être à plusieurs reprises arrêté et détenu pendant plusieurs mois durant les années 1932 et 1933. En avril 1936, il entame une tournée de conférences, il est à Huesca lorsque survient le soulèvement fasciste. Il se démène alors pour organiser une contre offensive. Le 6 octobre 1936, à Bujaraloz, il prend un part très active à la création du "Conseil d'Aragon" où il s'occupe du ravitaillement puis de l'information. Mais après la répression du communiste Líster, il rejoint durant l'été 1937 la "Colonne Rouge et Noire" où il organise un groupe de contre-espionnage "Los Libertadores".
Début 1939, après la déroute du camp républicain, il se réfugie en France où il est interné dans le camp de concentration du Vernet.
Il s'en échappe et commence à organiser des groupes anti-franquistes qui participent à des actions de guérilla en Espagne dont la libération de Manuel Lozano Guillén et Bernabé Argüelles emprisonnés à Huesca. Blessé en mai 1940, à Boltaña, il retourne en France quelques mois plus tard, où en pleine occupation allemande, il organise le célèbre réseau de résistance composé exclusivement de libertaires espagnols qui en liaison avec le groupe "Pat O'Leary" se chargeront d'organiser l'évasion et la fuite de nombreux antifascistes. Arrêté en 1943 après de nombreuses péripéties, il est emprisonné à Toulouse jusqu'à la libération, où les nazis contraint à la fuite l'emmèneront avec un groupe d'une vingtaine de prisonniers avant de les fusiller et de brûler leurs corps à Buzet-sur-Tarn.

 

 Thodor Mitev

Thodor Mitev

Le 17 août 2002, mort de Thodor MITEV dit Tocho ou Théo.
Militant anarchiste bulgare.
Il est né le 21 mars 1926. En 1947, étudiant en médecine, il milite avec les anarchistes bulgares, mais inquiété par la police politique communiste (qui lui proposera de trahir ses compagnons) il s'exile en 1950, en Yougoslavie. Son refus de travailler pour Tito lui vaut de connaître la prison. A nouveau exilé en Italie, il est interné dans un camp à Trieste d'où il s'évade et rejoint la France. Il reprend alors ses études de médecine et poursuit son militantisme au sein des "Groupes Anarchistes d'Action Révolutionnaire" qui éditent à partir de 1956, la revue "Noir et Rouge" et qu'il marque de son empreinte notamment par ses articles sur l'autogestion en Yougoslavie et sa critique du marxisme. Après l'arrêt de "Noir et Rouge"en 1970, il exerce sa solidarité envers les compagnons que ce soit financièrement, médicalement où intellectuellement. Il participe à la revue libertaire sur les pays de l'Est "Iztok" édité par Nikola Tanzerkov ou publie à ses frais, en 1993, un ouvrage sur Kristo Botev.
Atteint d'un cancer du cerveau, qu'il a lui même diagnostiqué, il s'éteindra sereinement ce 17 août 2002.

 

 

Le 17 août 1867, naissance de Romeo FREZZI

 

Le 17 août 1868, naissance d'Edouard ABRAMOWSKI

 

Le 17 août 1883, naissance de Jane MORAND

 

Le 17 août 1885, naissance de Clara MEIJER-WICHMANN.

 

Le 17 août 1895, naissance de Nicolas LAZAREVITCH

 

Le 17 août 1909, naissance de José SABATE LLOPART

 

fil

 

journal la organizacion obrera

En-tête de ce numéro 7 du mois d'août 1930 (doc. Cira de Lausanne)

En août 1930, sortie à Buenos Aires de ce numéro sept (première année, nouvelle série) du journal "La Organización Obrera" (L'Organisation Ouvrière), organe de la Fédération Ouvrière Régionale Argentine (F.O.R.A) adhérente à l'A.I.T. Mais le mois suivant, le 6 septembre 1930, le dictateur Uriburu s'emparera du pouvoir à la faveur d'un coup d'Etat, interdisant toute expression politique ou syndicale.


 

 

fil zig

 

jaoquin delgado ° francisco granado

Joaquín Delgado et Francisco Granado

Le 17 août 1963, à Madrid, exécution au garrot vil de deux activistes des Jeunesses Libertaires (F.I.J.L), Joaquín DELGADO MARTINEZ et Francisco GRANADO GATA. Arrêtés et torturés après l'attentat du 29 juillet 1963 (qu'ils n'ont absolument pas commis), ils seront pourtant condamnés à mort sans preuve, le 13 août par un Conseil de Guerre puis lâchement assassinés, dans l'indifférence générale des Etats dits démocratiques.