hommage à pestaña

Hommage à Angel Pestaña pour l'anniversaire de sa naissance.

Ephéméride Anarchiste

11 décembre

 

Angel Pestana

Angel Pestaña

Le 11 décembre 1937, mort d'Angel PESTAÑA NÚÑEZ, à Bagà, Barcelone.
Militant anarcho-syndicaliste espagnol devenu réformiste.
Il naît le 14 février 1886, dans la province de León. Horloger de métier, il se fixe en Catalogne et y rencontre Anselmo Lorenzo. Il lui succède à la tête du quotidien "Solidaridad Obrera", et occupe à plusieurs reprises les fonctions de secrétaire du Comité National de la C.N.T. En 1919, il est emprisonné durant la grève dite "la Canadienne". En juillet 1920, il est délégué par la C.N.T pour assister à Moscou au congrès de la Troisième Internationale et décider d'une éventuelle adhésion. Mais, surpris par les méthodes et les buts poursuivis par les communistes, il réserve sa décision. En accord avec Armando Borghi (délégué de l'U.S.I), il quitte la Russie début septembre. Il n'arrivera à Barcelone que le 17 décembre 1920, et sera aussitôt arrêté et emprisonné. Il ne remettra son rapport, sur la réalité russe, qu'un an plus tard. La répression anti-syndicale est alors à son comble, les Pistoleros du "syndicat libre" assassinent les militants révolutionnaires en toute impunité. Le 25 août 1922, il tombe sous leurs balles; hospitalisé dans un état grave, il se remettra pourtant de ses blessures.
Mais, en 1929, il est contraint à la démission du Comité National de la C.N.T pour ses prises de positions réformistes. En avril 1930, il prend part aux tractations avec le nouveau gouvernement, dans le but de légaliser le syndicat. En 1931, il fait partie de la fraction dissidente "Trentistes" favorable à une évolution politique, et opposée à l'action révolutionnaire. Exclu, il fonde fin 1932, le "Parti Syndicaliste" et est élu député du "Front populaire" en février 1936. Le 19 juillet 1936, prisonnier des factieux durant les combats de rue à Barcelone, il est libéré par les combattants de la C.N.T; il réintègre alors le syndicat en tant que simple militant. Deux mois avant sa mort (de maladie), il est nommé sous-commissaire général aux armées.

 

Le 11 décembre 1958, mort d'Alberto MESCHI,

 

 

fil chouette

 

bulletin "Free Speech ana New Alien Law"

En-tête du deuxième numéro

En décembre 1903, à New York, sortie du Bulletin "Free Speech and New Alien Law" (La Liberté d'Expression et la Nouvelle loi sur les Etrangers) publication éditée par La Free Speech League (La Ligue pour la Libre Expression) pour apporter son soutien à l'anarchiste anglais John Turner menacé d'expulsion par la Cour Suprême des Etats-Unis, pour avoir, le 23 octobre 1903, lors une conférence au Murray Hill Lyceum de New York fait une lecture sur "Le Syndicalisme et la Grève Générale". Emma Goldman mènera à cette occasion une intense campagne pour John Turner et contre cette nouvelle loi liberticide. Deux bulletins verront le jour.

 

 

 

 

 

 

Décembre 1911, au Mexique. Les indiens Yaquis (région du Sonora), se basant sur le mot d'ordre du Parti Libéral Mexicain de Ricardo FLORES MAGON "Tierra y Libertad", récupèrent leur terre volée, et la travaillent en commun.

"Il faut, donc, aller droit au but : prendre la terre et les instruments de travail pour qu'ils soient à tous. Et il faut comprendre aussi, qu'aucun gouvernement ne pourra accomplir ce miracle, parce que les gouvernements sont les représentants de la bourgeoisie. Nous devons, nous les déshérités, prendre possession de ce qui nous appartient, au moyen de la force".

in "Regeneracion" du 15 avril 1911.

 

 

fil chouette

 

revue estudios

Couverture du numéro du février 1930 (doc. Cira de Lausanne)

En décembre 1928, à Valencia (Espagne) sortie du premier exemplaire de la revue "Estudios". Cette revue mensuelle éclectique, naturiste et anarchiste n'est en fait qu'un changement de nom de la revue "Generación Consciente". Elle sortira jusqu'en juin 1937. C'est José Juan Pastor qui continuera d'assurer la responsabilité de cette revue.
A noter qu'elle publiera également chaque 1er janvier un numéro spécial d'au moins 64 pages.