luccheni poignardant Sissi

Luigi Luccheni poignardant Sissi
(gravure du Petit Journal)

Ephéméride Anarchiste

10 septembre

 gerrard winstanley

Dessin de Clifford Harper

 

Le 10 septembre 1676, mort de Gerrard WINSTANLEY, à Londres.
Réformateur religieux anglais et penseur politique, précurseur du communisme libertaire et de l'anarchisme chrétien.
Il naît le 10 octobre 1609 à Wigan, Lancashire. Ancien drapier ruiné par la guerre civile, devenu théoricien religieux, il publie à partir de 1643 de nombreux écrits et devient durant la révolution anglaise une figure importante du mouvement "Levellers" (Niveleurs). Il définit dans "La nouvelle loi de justice"(1649) un ordre social basé sur un communisme chrétien égalitaire : "Abolition de la propriété privée, du salariat et de l'argent; la terre appartient à celui qui la travaille mais ces fruits récoltés doivent être mis en commun et à la disposition de tous. Les lois ne seront plus répressives, mais éducatives. Les fonctionnaires chargés d'harmoniser les besoins et la production seront élus tous les ans afin d'éviter les tentations du pouvoir et la bureaucratisation. Suppression des prisons et des sanctions qui seront remplacées par un travail d'intérêt général. Abolition du mariage religieux, gratuité des soins, éducation pour tous, femmes comprises, etc."
Mais le mouvement "Levellers" loin d'être uni est scindé en divers groupes comme les "Ranters" (divagateurs), ancêtres des Hippies.
En 1649, Winstanley s'associe avec William Everard pour fonder une colonie qui s'installe le 1er avril sur la colline St George à Walton (Surrey). Formant un groupe d'une trentaine de membres, ils se mettent à cultiver des légumes sur les terres en friche. On les désigne sous le nom de Diggers (bêcheurs), plusieurs autres communautés se créent alors. Les communes agraires qui naissent doivent être le point de départ de la réforme agraire et par là mener à l'entière transformation de la société.
Winstanley publie "L'Etendard déployé des Vrais Levellers" mais l'expérience Diggers est réduite à néant, en 1650, par les riches propriétaires soutenus par Olivier Cromwell qui organisent des expéditions punitives et finissent par détruire les communautés. ll est arrêté et emprisonné quelque temps. En 1652, il publie "La nouvelle loi de la liberté" et réaffirme que la véritable société chrétienne sera celle qui abolira la propriété privée. En 1660, il se fixe à Cobham. Il rejoint ensuite le mouvement religieux Quakers, puis travaille comme négociant à Londres.
"La liberté c'est l'homme résolu à mettre le monde à l'envers, comment donc s'étonner que des ennemis l'assaillent... la vraie liberté réside dans la communauté de l'esprit et la communauté des biens de ce monde..."
Un film : "Winstanley" réalisé par Kevin Brownlow et Andrew Mollo, lui a été consacré en 1975.

 

 

Le 10 septembre 1862, naissance de Jean-Marie GIRAUDON

 

fil chouette

 

journal "L'Idée Ouvrière"

En-tête du premier numéro daté du 10 au 17 septembre 1887 (doc. Mundaneum, Mons, Belgique)

Le 10 septembre 1887, sortie au Havre du premier numéro du journal hebdomadaire "L'Idée Ouvrière" paraissant le samedi. Emile Pouget écrivait les éditoriaux de ce journal qui sera publié jusqu'au 9 juin 1888 (quarante numéros parus).

 

 

fil chouette

 

journal "El Revolucionario"

En-tête du premier numéro

Le 10 septembre 1891, à Gracia (Barcelone, Catalogne), sortie du premier numéro du journal "El Revolucionario" Bimensuel Anarchiste-Communiste fervent partisan de la Transformation Sociale, parce qu'elle seule peut sauver le genre humain. Rédaction et correspondance sont à adresser à Sebastion Suñé. Seul un second numéro paraîtra le 1er octobre 1891.
Epigraphes : "Para que la libertad sea un hecho nadie á ser ni elegido, ni elector - Todos y cada uno de por si, hemos de prestar volumtariamente y expontánes nuestra Cooperacion en lo que mas nos atraye y simpatiza. -
De cada uno segun sus fuerzas A cada uno segun sus necesidades - ¿Cuántos números quieres? - ¿En cuánto cooperas afin de que salga?
A esto deben contestas todos les que les simpatiza nuestro propósito. - Uno para todos. Todos para uno."
(Pour que la liberté soit un fait personne ne doit être éligible, ou électeur - Chacun et chacune de nous-mêmes, devons apporter notre Coopération volontaire et spontanée à ce qui nous est le plus attirant et sympathique. - De chacun selon ses forces à chacun selon ses besoins - Combien de numéros voulez-vous? - Quand coopérez-vous pour que ça sorte? Cela devrait parler à tous les sympathisants. - Un pour tous. Tous pour un. ).

 

 

fil

 

arrestation de Luccheni

Luigi Luccheni entre deux gendarmes
(carte postale photo)

Le 10 septembre 1898, à Genève, sur les bords du Lac Léman, quai du Mont-Blanc, le maçon anarchiste d'origine italienne Luigi LUCCHENI poignarde Elisabeth (Sissi), impératrice d'Autriche et reine de Hongrie avec une lime triangulaire effilée. Touchée au coeur, l'impératrice ne tardera pas à succomber à sa blessure. Quant à Luccheni, stoppé dans sa fuite par des passants, il sera conduit au poste de police.

 

 

 fil chouette

 

l'impulso

En-tête du numéro du 15 mai 1954

En septembre 1949, sortie à Livourne (Italie) du premier numéro du mensuel (puis bimensuel) "L'Impulso" (L'Impulsion). Initialement sous-titré : "Notiziario anarchico per il Lazio e la Toscana. A cura del comitato interregionale tosco-laziale". Sous-tire qui variera au grès de la publication, dont "Organe des groupes anarchistes d'action prolétarienne de la région du Lazio et de la Toscane" en 1953-54.
Le journal cessera de paraître après le 30 avril 1957.