marque le char libertaire

"Char Libertaire Les ouvriers réclament leurs droits"
exemple de récupération de l'idéal libertaire à des fins publicitaires
( étiquette Marque déposée... de tabac, de chocolat ?)

Ephéméride Anarchiste

10 août 

 

Le 10 août 1860, naissance de Jules LEROUX.
Militant coopératiste libertaire.
Secrétaire adjoint en 1898 de l'Ordre des Chevalier du Travail, il décide trois ans plus tard avec deux autres compagnons de créer une cordonnerie ouvrière à Amiens. Elle ouvre ses portes début 1902 et, en 1906, devient la "Société coopérative de production à bases socialistes". En 1910, alors qu'elle compte trente-trois ouvriers, elle est reprise par le "Magasin de gros des Coopératives". En 1914, elle est contrainte à la fermeture, mais elle reprend ses activités la guerre terminée, toujours animée par Jules Leroux. Celui-ci meurt le 2 février 1926.

 

 

 

Le 10 août 1879, naissance de Paul-Eugène TROUILLIER ou TROULLIER, à Paris.
Militant anarchiste et antimilitariste.
Jardinier, journalier, chanteur ambulant, membre de la "Fédération communiste révolutionnaire". En 1904, il est arrêté à Hyère et condamné le 19 février à Toulon, à 15 mois de prison pour "menaces à main armée envers des militaires". Classé par la police comme libertaire antimilitariste très dangereux, il se signale en octobre 1910 pendant la grève des cheminots comme préconisant l'action violente, il est également soupçonné d'avoir participé aux attentats commis à cette époque. En 1911, il fréquente les réunions anarchistes, où il se signale encore par ses prises de positions extrêmes. Son casier judiciaire révèle alors huit condamnations encourues dont la dernière, le 21 octobre 1910, à 6 mois de prison pour port d'arme prohibée.

 

 

fil chouette

 

journal "El Cosmopolita"

En-tête du premier numéro

Le 10 août 1901, à Valladolid (Espagne), sortie du premier numéro du journal "El Cosmopolita" (Le Cosmopolite). Cet hebdomadaire anarchiste comptera de nombreux collaborateurs, dont les plus connus sont : Anselmo Lorenzo, Fermín Salvochea, et Federico Urales. Dix numéros verront le jour, le dernier daté du 12 octobre 1901.
A noter qu'un autre journal, anarchiste-collectiviste, portant ce titre, est paru entre août 1884 et janvier 1885, toujours à Valladolid (mais aucun n'exemplaire de cette publication n'a été retrouvé).

 


fil chouette

 

el libertario

Premier numéro du 10 août 1912

Le 10 août 1912, sortie à Gijón (Espagne) du premier numéro "d'El Libertario". Il remplace en fait "Acción Libertaria" qui a cessé de paraître un an auparavant à Gijón. Il est composé de la même équipe, pilotée par Ricardo Mella. Le journal sortira jusqu'au 12 avril 1913. "El Libertario" sera ensuite publié à Madrid au début des années vingt puis des années trente. A noter qu'un journal portant ce titre avait déjà été publié à Barcelone en 1901 et en 1903.