sabotage harper

dessin de Clifford Harper

Ephéméride Anarchiste

8 octobre 

 

pierre besnard

Pierre Besnard

Le 8 octobre 1886, naissance de Pierre BESNARD à Montreuil Bellay.
Militant anarcho-syndicaliste français.
D'abord cheminot, il est révoqué le 14 mai 1920 pour faits de grève. Il n'en poursuit pas moins son activité syndicale. En 1921, il remplace Monatte comme secrétaire des Comités Syndicalistes Révolutionnaires (C.S.R), groupement d'opposition au sein de la CGT. Après la scission avec cette dernière, il fonde en 1926 la C.G.T- S.R, syndicat révolutionnaire affiliée à la nouvelle A.I.T (non autoritaire), créée en 1922 à Berlin par Rudolf Rocker. En 1928, Pierre Besnard publie "Le Combat syndicaliste", organe de la C.G.T- S.R.
En septembre 1936, en tant que secrétaire général de l'A.I.T, il rencontre les principaux dirigeants de la C.N.T, en Espagne, dont Durruti. Il préconise d'internationaliser le conflit, pour éviter de refaire l'erreur des communards. Puis il participe à la création de comités anarcho-syndicalistes pour la défense de la révolution espagnole. Pendant l'occupation, il se réfugie dans le midi de la France, avant de reprendre ses activités syndicales dès 1945. Mais il meurt le 19 février 1947. Il est l'auteur de nombreux ouvrages comme "Le monde nouveau" (1936), "Les syndicats ouvriers et la révolution sociale" (1930) etc. Ainsi qu'une participation à "l'Encyclopédie Anarchiste".
"L'anarcho-syndicalisme est la forme organique que prend l'Anarchie, pour lutter contre le capitalisme. Il est en opposition fondamentale avec le Syndicalisme politique et réformiste. Il est représenté dans le monde par l'A.I.T "

Célestin et Elise Freinet

Célestin et Elise Freinet (en 1926)
(photo extraite du livre de Madeleine Freinet "Souvenirs de notre vie")

Le 8 octobre 1966, mort de Célestin FREINET, à Vence (Alpes-Maritimes).
Pacifiste, syndicaliste et pédagogue (d'abord marxiste, puis libertaire par ses pratiques anti-autoritaires).
Il naît le 15 octobre 1896 à Gars (Alpes-Maritimes) dans une famille modeste. En 1912, il entre à l'Ecole Normale d'Instituteurs de Nice. Mobilisé en 1915, il est gravement blessé à un poumon en octobre 1917. En 1920 (après une longue convalescence), il est nommé instituteur à Bar-sur-Loup. Son refus de la guerre et de l'endoctrinement militariste le pousse alors à rechercher tous les courants de l'éducation nouvelle et à prendre part à diverses rencontres: à Hambourg en 1922, à Montreux en 1923, en URSS en 1925 ( il adhèrera au PC l'année suivante) et à Leipzig en 1928.
Dès 1924, il introduit une imprimerie dans sa modeste classe rurale et collabore à des journaux ou revues comme "L'Ecole Emancipée", "Clarté" qui rendent compte de ses travaux.
Il met alors au point une pédagogie populaire, fondée sur le respect des enfants (expression libre, motivation de l'effort, etc.), et créé en 1927 avec un petit groupe d'instituteurs "La Coopérative de l'Enseignement Laïc" (C.E.L). En 1928, il est nommé à l'école de Saint-Paul-de-Vence avec sa compagne et militante Elise (née à Pelvoux, le 14 août 1898) . Outre "l'Imprimerie à l'Ecole" à laquelle vont s'adjoindre des activités radio et cinéma, diverses publications voient le jour, "Enfantines", "les Fichiers scolaires coopératifs" et, à partir de 1932, la "Bibliothèque de Travail"(B.T) et "L'Educateur Prolétarien". La C.E.L produit également un court-métrage "La pomme de terre" réalisé par Yves Allégret avec Pierre et Jacques Prévert comme acteurs. Mais ces réalisations vont être prises pour cible par l'extrême-droite et l'administration poussera Célestin à la démission en 1934.
En 1935, il ouvre alors à Vence avec Elise "l'Ecole Freinet", et publie les "Brochures d'Education Nouvelle et Populaire" mais son école est déclarée illégale. L'arrivée du Front Populaire lui permet de poursuivre son action éducatrice. Après les enfants d'Aubervilliers, l'Ecole accueillera, en 1937, de jeunes espagnols victimes de la guerre (une école portant son nom sera ouverte un temps à Barcelone par les républicains).
Mais, arrêté le 20 mars 1940, il est interné dans divers camps du sud de la France avant d'être assigné à résidence le 29 octobre 1941. Début 1944, il rejoint le maquis FTP de Briançon, puis animera le "Comité départemental de Libération de Gap". En 1945, il relance le C.E.L, fait reparaître "l'Educateur" et redémarre son école à Vence. Le Mouvement Freinet se developpant "L'Institut Coopératif de l'Ecole Moderne" (ICEM), est officiellement créé en 1947. Indépendance qui déplait au le Parti communiste, Célestin et Elise le quittent fin 1948. En 1949, le film de J-P Chanois "L'Ecole buissonnière" popularisera le Mouvement Freinet; la même année paraît le livre d'Elise "Naissance d'une pédagogie populaire". En 1957, la "Fédération Internationale des Mouvements d'Ecole Moderne" est créée mais il faudra encore attendre 1964 pour voir son Ecole reconnue par les autorités.
Après la mort de Célestin, Elise poursuivra l'Ecole jusqu'en 1981 (date de son décès). L'école sera reprise par leur fille Madeleine jusqu'en 1991. Elle reviendra ensuite dans le giron de l'Etat, mais avec de serieuses garanties qui font que cette école expérimentale existe encore et que des milliers d'instituteurs s'inspirent toujours de ses méthodes pédagogiques.
"Quand les éducateurs, quand les parents et les administrateurs se seront débarrassés de la lourde scolastique, alors on raisonnera positivement, enfin, et on agira en conséquence."
"L'éducation des enfants ne saurait faire exception dans le processus vivant du progrès humain."

In "L'Educateur" du 15 décembre 1945.

 

Le 8 octobre 1868, naissance de Charles CHATEL

 

Le 8 octobre 1936, en Espagne, Emile COTTIN, membre du "Groupe international de la Colonne Durruti" meurt en prenant part aux combats.

 

Le 8 octobre 1963, mort de Remedios VARO


fil chouette

 

journal suisse "L'Avenir"

En-tête du premier numéro (doc. Mundaneum, Mons, Belgique)

Le 8 octobre 1893, sortie à Genève du premier numéro du journal "L'Avenir" Organe Ouvrier indépendant de la Suisse romande. Publication anarchiste bimensuelle. Dix-sept numéros paraîtront jusqu'au 30 juillet 1894.
Epigraphe en forme de prière de Carl Vogt 1847: "Viens donc, ô douce émancipation du monde, viens bienfaisante anarchie, toi vers laquelle élèvent également leurs soupirs les âmes déprimées des gouvernés comme l'unique arche de salut au milieu de la prostration et de la confusion universelle, viens et délivre nous du mal qu'on appelle l'Etat."


 

fil chouette

 

bulletin de l'Escuela monerna

Bulletin de "l'Ecole Moderne"
Enseignement scientifique et rationnel

Le 8 octobre 1901, à Barcelone, ouverture par le pédagogue libertaire Francisco Ferrer de "l'Escuela Moderna" (l'Ecole Moderne). Fortement influencé par Paul Robin, Francisco Ferrer surmontant de nombreux obstacles ouvre ce jour avec une trentaine d'élèves une école primaire mixte directement inspirée de l'éducation intégrale menée à Cempuis. Trois mois plus tard l'effectif était de 86 élèves. Cette audacieuse réalisation dans un royaume d'Espagne écrasé par la toute puissance de l'Eglise, où la seule coéducation des sexes passait pour une hérésie révolutionnaire, sera la cible des monarchistes cléricaux qui, cherchant un prétexte dans l'attentat de Mateo Morral contre le roi, emprisonneront Francisco Ferrer et fermeront "l'Ecole moderne" en 1906. Mais cette experience aura eu le temps de marquer les esprits en démontrant qu'une véritable éducation libérée des dogmes et des usages était, non seulement viable, mais essentielle pour le développement libre et harmonieux des individus.

 

timbre italien Ecole moderne

Timbre italien
"Pro Scuola Moderna
- A Milano -
Monumento di Bruxelles
alla memorio del martire "

 

fil chouette

 

journal Risveglio

En-tête de ce numéro unique

Début octobre 1916, à Ybor City (Tampa, Floride, USA), sortie du numéro unique du journal "Risveglio" (Le Réveil), publication bilingue italien, castillan, éditée à l'occasion du Pique-nique militant du 8 octobre 1916, sur la plage "Palmetto Beach" organisé par le groupe du même nom "Risveglio", qui fait appel à toutes les personnes éprises de justice qui voudront aider. Le bénéfice de ce Pique-nique ira aux prisonniers politiques (pour raisons sociales) incarcérés dans les prisons en Espagne. A noter qu'Ybor City est un quartier historique de la ville de Tampa (au centre-ouest de la Floride), créé à partir des années 1880 par des fabricants de cigares et peuplé par des immigrants venus essentiellement d'Espagne et d'Italie pour travailler dans ces manufactures.

 

fil yeux

 

affiche du gala de Lavilliers

Affiche du Gala

Le mercredi 8 octobre 1980, à l'hippodrome Jean Richard, Porte de Pantin à Paris, la Fédération Anarchiste organisait son gala de soutien au "Monde Libertaire". Le chanteur engagé Bernard Lavilliers et ses musiciens étaient à l'affiche de ce concert de soutien devant permettre concrètement l'achat d'un nouveau local, pour la librairie Publico, au 145 rue Amelot, Paris 11ème. Malgré le peu d'écho dans les médias, mais grâce au collage militant de vingt-cinq mille affiches en région parisienne et le bouche--à-oreille, neuf mille spectateurs ont fait le déplacement et rempli le chapiteau Jean Richard, pour assister à ce concert exceptionnel.