Affiche Finalité de l'Association Femmes Libres

Affichette: Finalités de "l'Association Femmes Libres"
"Libérer la femme de la dictature de la médiocrité"

Ephéméride Anarchiste

13 décembre

 

Lucia Sanchez Saornil 

Lucia Sánchez Saornil

Le 13 décembre 1895, naissance de Lucia SANCHEZ SAORNIL, à Madrid.
Poétesse, artiste peintre et militante anarchiste féminine espagnole.
Née dans une famille modeste, elle obtient en 1916 un emploi à la compagnie de téléphone, mais poursuit des études à l'académie des Beaux-Arts. En 1918, passionnée par la poésie, elle intègre le mouvement littéraire "Ultraïsmo" et publie ses premiers poèmes. Militante anarcho-syndicaliste, elle prend part aux confits sociaux de la "Telefonica". Mutée à Valence en 1927, elle collabore aux journaux anarchistes "Tierra y Libertad", "Solidaridad Obrera", etc. De retour à Madrid en 1929, elle devient secrétaire de rédaction au journal "C.N.T". Militante féminine convaincue, elle reste persuadée que les revendications des femmes requièrent une organisation spécifique. En 1936, avec les compagnes Mercedes Comaposada, Amparo Poch y Gascon, elle fonde le mouvement d'émancipation "Mujeres Libres" (Femmes Libres) qui édite, à partir de mai 1936, la revue du même nom. Lorsqu'éclate la révolution, elle se démène sans compter, présente sur le front comme à "Radio Madrid". De retour à Valence, en 1937, elle devient la principale rédactrice de l'hebdomadaire anarchiste "Umbral"; elle y rencontrera sa compagne saphique América Barroso. En mai 1938, Lucia est nommée secrétaire générale de S.I.A "Solidarité Internationale Antifasciste", chargée d'organiser l'aide internationale.
La révolution écrasée, elle se réfugie en France début 1939, et tente de secourir les réfugiés. En 1942, pour éviter être déportée dans les camps nazis, elle retourne à Madrid, puis à Valence, vivant jusqu'en 1954 dans une totale clandestinité. Elle est morte à Valence, le 2 juin 1970.
"Soñar, soñar siempre (...) Porque un nuevo entusiasmo nos transporta a otro ensueño entrevisto en lontananza y en la vida, el soñar, es lo que importa."

(Rêver, toujours rêver (...) Pour qu'un nouvel enthousiasme nous transporte dans un autre rêve entrevu dans le futur et dans la vie, le rêve, c'est ce qui importe.)

 

Le 13 décembre 1881, naissance de Jules LE GALL

 

Le 13 décembre 1890, naissance de Jean GOLDSCHILD dit GOLDSKY

 

Le 13 décembre 1926, mort de Théo VAN RYSSELBERGHE


fil chouette

 

les loups

En-tête du n°11 d'octobre 1910
(numéro consacré à l'anniversaire de l'assassinat de Francisco Ferrer )

En décembre 1909, sortie à Paris du premier numéro du mensuel libertaire "Les Loups" sous-titré: Journal d'action d'art. Le responsable est A. Belval-Delahaye. Le journal s'arrêtera en juillet 1914 (à la déclaration de guerre) avant de reprendre en juillet 1924.

 

 

 fil yeux

 

Le 13 décembre 1983, à Paris, Léo Ferré chante pour soutenir "Radio Libertaire" (après sa saisie du 28 août). Le chapiteau Balard est comble, et rassemble plus de 6500 spectateurs.