machine a cerclé

Machine (A) cerclé

Ephéméride Anarchiste

26 août

René lochu

René Lochu

Le 26 août 1899, naissance de René LOCHU, à Vannes (Bretagne).
Militant anarchiste, syndicaliste et pacifiste.
Fils d'un maréchal-ferrant et d'une cantinière, il devient ouvrier tailleur dans la confection. En 1914-15 ses trois frères aînés sont mobilisés, puis c'est son tour en janvier 1918. Affecté dans la Marine et envoyé en Mer Noire, il prend part en avril 1919 à l'évacuation d'Odessa, puis au convoyage des troupes contre-révolutionnaires du général tsariste Dénikine. Démobisé en janvier 1921, il reprend son métier de tailleur qu'il exercera ensuite à l'Arsenal de Brest. C'est à la "Maison du Peuple" de Brest qu'il découvre l'anarchie et rencontre les compagnons Jules Le Gall, René Martin, Jean Tréguer, Paul Gourmelon, etc. et commence à militer en 1924 au syndicat CGT de l'habillement puis au groupe anarchiste de Brest. Il prend part aux activités du groupe artistique de la "Maison du Peuple" puis du "Théâtre du Peuple". Trésorier du "Comité de défense sociale de Brest", il participe aux actions de soutien à Sacco et Vanzetti et aide les libertaires italiens fuyants le fascisme. En 1927, il rencontre Nestor Makhno venu se reposer en Bretagne. Début août 1935, il prend part aux manifestations contre les "décrets de misère" du gouvernement, qui seront réprimées dans le sang par la troupe. En août 1936, il apporte son aide au "Comité pour l'Espagne libre" crée par Louis Lecoin pour soutenir la révolution espagnole puis aider les réfugiés. A la déclaration de guerre, il diffuse le tract de Lecoin " Paix immédiate" ce qui lui vaudra de subir une perquisition (infructueuse). Il est ensuite contraint de fuir les bombardements intensifs sur Brest pour Lorient puis Vannes où il reprendra son militantisme à partir de 1944. Il se liera d'amitié avec Léo Ferré pour lequel il organisera des galas en Bretagne, en avril 68. Léo lui dédiera une chanson "Les Etrangers" et préfacera son livre de souvenirs : "Libertaires, mes compagnons de Brest et d'ailleurs"(1983).
Il meurt à Vannes le 6 juillet 1989, quelques mois après sa compagne Nanette.

"Quand la mer se ramène avec des étrangers
Homme ou chien c'est pareil on les regarde naviguer
Et dans les rues de Lorient ou de Brest pour les sauver
Y'a toujours un marin qui rallume son voilier"

Extrait des "Etrangers" de Léo Ferré.

 

 

 

Le 26 août 1949, mort d'Enrique MARTINEZ MARIN, dans une embuscade à la frontière pyrénéenne. Guerillero anarchiste, membre des groupes d'action.
Né à Barcelone le 14 avril 1927, il commence dans la seconde moitié des années quarante à militer au sein des Jeunesses Libertaires "JJLL". Il intègre les groupes de militants les plus radicaux qui mènent des actions de guérilla urbaine contre le franquisme. Accusé d'activisme clandestin, il est arrêté le 8 août 1947 et emprisonné.
Remis en liberté conditionnelle le 25 mars 1948, il reprend sa place au sein du groupe de José Lluis Facerías, qui commet divers attentats et "expropriations économiques". Activités clandestines qui l'amènent à passer fréquemment la frontière dans les Pyrénnées, et c'est là qu'il tombe le 26 août sous les balles de la "Guardia civil".
Le compagnon Celedonio GARCIA CASINO, qui ouvrait la marche avec lui, meurt également dans cette embuscade. Antonio Franquesa Funoll est gravement blessé, mais José Luis Facerías et le dernier membre du groupe sont indemnes, ils réussiront à forcer le barrage policier à la grenade et à passer en France avec le blessé.

 

 



Boris Franteschini

Le 26 août 1986, mort de Boris FRANTESCHINI.
Militant anarchiste italo-australien.
Il nait en 1914 aux Etats-Unis, dans une famille d'émigrés italiens anarchistes. A l'âge de 7 ans, il suit sa famille qui retourne en Italie. Mais après l'arrivée du fascisme mussolinien et la répression qui s'ensuit envers les militants, la famille émigre en Australie en 1927. Il travaille un temps dans la petite ferme de son père puis exerce divers métiers dont bûcheron. Dès les années trente, il milite activement au sein de la communauté anarchiste italienne émigrée de Melbourne. Il s'implique dans la lutte contre le fascisme et apporte en particulier une aide (morale et financière) aux libertaires qui poursuivent la lutte en Italie et en Espagne, puis aux réfugiés victimes du franquisme. Mais le groupe constitué d'une trentaine de militants dans les années 50 et 60 (isolé linguistiquement et géographiquement), s'amenuisera au fil des ans avec le retour au pays de certains et la disparition des plus âgés. En 1985-86 un regain d'activité se manifeste avec la préparation puis la célébration du Centenaire du 1er mai, par les anarchistes australiens. Boris y prend part et figure sur une photo prise le 3 mai 1986, entouré de compagnons connus comme le japonais Miura Seiichi ou encore le coréen Ha Ki Rak.
C'est une de ses dernières joies, car atteint d'un cancer du poumon, il décède quelques mois plus tard.
Cette biographie est inspirée d'un texte de S. Russell, tirée du site Australien:
"Radical tradition" à l'adresse suivante : http://www.takver.com/history/index.htm

 

Le 26 août 1827, naissance de Nathalie LEMEL

 

Le 26 août 1837, naissance de Carlo GAMBUZZI

 

Le 26 août 1930, mort d'Eugène JAKMIN ou JACQUEMIN

 

Le 26 août 1989, mort de Jean BARRUE


 


 


 meting anar

Meeting anarchiste en Argentine au début du XXe siècle

Le 26 août 1905, à Buenos-Aires (Argentine) dans un climat de répressions gouvernementales et policières contre la classe ouvrière: Etat de siège, arrestations, grèves et manifestations réprimées dans le sang (21 mai 1905), le Vème congrès de la F.O.R.A (Federación Obrera Regional Argentina) "approuve et recommande à tous ses adhérents la propagande et la connaissance la plus étendue, dans le but d'enseigner aux ouvriers des principes économiques et philosophiques du communisme anarchiste".


 

fil chouette

 

journal "Freedom - Spain"

En-tête du numéro 1 d'août 1936

En août 1936, à Londres, sortie d'un numéro du journal "Freedom - Spain" (Liberté - Espagne). Bulletin d'information de la CNT et de la FAI, publié en Angleterre par le "London Freedom Group" pour relayer en anglais les informations en provenance des anarchistes espagnols et de la révolution en cours.
Exemplaire consultable dans son intégralité à l'adresse suivante : http://contentdm.warwick.ac.uk/cdm/ref/collection/scw/id/6737