bois gravé La Manifestation

La manifestation (bois gravé de Gustavo Cochet)
tiré de la revue "Tiempos Nuevos"

Ephéméride Anarchiste

5 mai

 Pierre Odéon

Pierre Odéon en 1931 à Barcelone

Le 5 mai 1903, naissance de Pierre ODEON (dit Pierre PERRIN), dans le Morbihan.
Militant anarchiste et réfractaire.
En 1921, responsable des jeunesses libertaires, il est arrêté et condamné à 6 mois de prison pour une affiche incitant à la désobéissance et à l'insurrection en cas de guerre. Militant à l'Union Anarchiste jusqu'en 1926, puis responsable l'U.A communiste révolutionnaire à partir de 1928. En 1929, refusant d'effectuer la réserve militaire, il est condamné à 1 an de prison. Il y fera une grève de la faim, et militera ensuite au comité d'action contre les prisons militaires.
Dès le début de la révolution espagnole de 1936, délégué du Comité de l'Espagne libre, il accompagne les camions de vivres et d'armes en Espagne, et participe à la création de la "Centurie Sébastien Faure" puis, vers 1938, à l'organisation de la colonie "Ascaso Durruti" pour les enfants victimes de la guerre. Outre sa collaboration au libertaire, il est le créateur, en 1934, d'un journal anarchiste "Le tocsin".
Durant l'occupation nazie, il est arrêté et déporté à Buchenwald, d'où il sera libéré en 1945.

 

 

Le 5 mai 1852, naissance d'Antoine DESGRANGES

 

Le 5 mai 1874, naissance de Jean MARESTAN

 

Le 5 mai 1984, mort de Jacques RECLUS

 

Le 5 mai 1911, mort d'Aristide DELANNOY

 

Le 5 mai 1920, mort de Charles Ange LAISANT

 

fil chouette

 

journal "El Internacional"

En-tête du premier numéro
(d'après documents de l'IISG d'Amsterdam)

Le 5 mai 1878, à Montevideo (Uruguay), sortie du premier numéro du journal "El Internacional" (L'International) Organe de la classe des travailleurs. Publication de la Section Urugayenne de l'AIT, section qui existait depuis l'année 1872 (1875, selon José Ingenieros), sise au 216 rue de las Florindas (qui deviendra la calle Florida) avec comme secrétaire Francisco C. Calcerán. Seuls deux numéros paraîtront, le dernier daté du 12 mai 1878. Signalé par Max Nettlau dans sa Bibliographie de l'Anarchie, publiée en 1897.
Epigraphe : "Justice - Etique - Travail"
Extrait : "El Internacional es como un nuevo brazo que se arma contra los expotadores, y un amigo fiel de los proletarios". (L'International est comme un nouveau bras qui s'arme contre les exploiteurs, et un ami fidèle des prolétaires.)

 

 

fil

 

journal "L'Endehors" n° 57

En-tête du n° 57 du 5 juin 1892

Le 5 mai 1891, à Paris, "L'Endehors", le premier numéro de l'hebdomadaire fondé par Zo d'Axa, voit le jour. " Celui que rien n'enrôle et qu'une impulsive nature guide seule, ce passionnel tant complexe, ce hors la loi, ce hors d'école, cet isolé chercheur d'au delà ne se dessine-t-il pas dans ce mot : " L'Endehors"..."
Le journal s'arrêtera à son 91ème numéro en février 1893; mais E. Armand fera reparaître le titre légèrement modifié: "L'en dehors", à partir de 31 mai 1922.

 

 

 fil zig

 

Le 5 mai 1920, aux États Unis, les anarchistes italiens Nicola SACCO et Bartolomeo VANZETTI (qui préparaient une action de protestation après l'assassina d'Andrea Salsedo) sont arrêtés par la police. C'est le début de la grande machination politico-judiciaire qui aboutira sept ans plus tard à leur exécution sur la chaise électrique.

 

 

fi chouette

 

avvenire anarchico

En-tête du numéro 24 du 6 août 1920
(doc. CIRA de Lausanne)

Le 5 mai 1921, à Pise. (Italie) Les fascistes attaquent et incendient l'imprimerie du journal "L'Avvenire anarchico". Cet hebdomadaire qui était publié depuis mai 1910 cessera sa publication en décembre 1922, victime du fascisme.

 

 

fil chouette

 

tiempos nuevos

Couverture du numéro 5 du 1er septembre 1935 (doc. Cira de Lausanne)

Le 5 mai 1934, sortie à Barcelone du premier numéro de la revue "Tiempos Nuevos". Revue de sociologie, d'art et d'économie paraissant toutes les quinzaines, puis mensuellement (elle sera hebdomadaire durant les premiers mois de 1935). Cette revue de qualité dirigée par Diego Abad de Santillán, avec comme secrétaire de rédaction J. Toryho, sera publiée jusqu'en novembre 1938 avant de disparaître avec la défaite du camp républicain. Porteuse d'un anarchisme constructif, elle comptera de nombreux collaborateurs tant nationaux qu'internationaux. A noter que plusieurs journaux avaient porté ce titre auparavant : à Séville en 1902-1903, à Gijón en 1905, à Puertollano en 1932, et que le titre réapparaîtra à Barcelone dans les années quatre-vingt, et à Séville en 1997.
Voir: la couverture de juillet 1938. et celle du numéro pour l'anniversaire du 19 juillet 1936.

 

 

 fil zig

 

Dans la nuit du 5 mai au 6 mai 1937, à Barcelone, le théoricien anarchiste italien Camillo BERNERI et Francesco BARBIERI arrêtés dans la journée à leur domicile par la police obéissant aux ordres des communistes, sont retrouvés morts criblés de balles.

 

 

 fil zig

 

Le 5 mai 1972, Pise (Italie), de violents affrontements opposent manifestants anti-fascistes et forces de police. Le jeune anarchiste Francesco (dit Franco) SERANTINI est frappé par des agents de police. Embarqué au commissariat puis emprisonné, il succombera à ses blessures deux jours plus tard, le 7 mai au matin après une nuit d'agonie.