les animaux partout! de George Orwell

Première traduction française par Sophie Dévil en 1947
du célèbre roman de George Orwell "Animal Farm" ( La Ferme des animaux)

Ephéméride Anarchiste

25 juin

 

George Orwell

George Orwell
(photographié par Vernon Richards)

Le 25 juin 1903, naissance de George ORWELL (de son véritable nom Eric BLAIR) à Motihari au Bengale, Inde.
Journaliste et "écrivain politique" anglais, combattant antifranquiste.
George Orwell n'est pas vraiment un anarchiste, sinon un "anarchist tory (conservateur)". S'il figure ici, c'est pour son magnifique livre, "Hommage à la Catalogne libre" (fruit de son expérience espagnole), mais aussi pour ses dénonciations des dangers du totalitarisme : "La ferme des animaux" et "1984".
Après une éducation anglaise, il s'engage en 1922 comme officier de police en Birmanie (colonie anglaise), mais il en démissionne en 1928 pour se consacrer à l'écriture. Sans argent il vit "Dans la dèche à Paris et à Londres", où il exerce divers petits boulots.
Juillet 1936, la révolution espagnole éclate, il se rend alors à Barcelone et dans l'enthousiasme révolutionnaire s'engage dans les milices du POUM. Il prend part aux événements de mai 1937, puis retour sur le front de Huesca où, le 20 mai, une balle lui traverse la gorge. Blessé et dégoûté des trahisons staliniennes, il rentre en Angleterre où il se remet à l'écriture. La guerre voit son engagement dans la garde nationale anglaise, puis il devient speaker à la BBC. En 1943, il est directeur de rédaction du journal "The Tribune" et ensuite envoyé spécial de "The Observer". Atteint de tuberculose il meurt le 21 janvier 1950.
"On était en décembre 1936.(...) J'était venu en Espagne dans l'intention d'écrire quelques articles pour les journaux, mais à peine arrivé je m'engageai dans les milices, car à cette date, et dans cette atmosphère, il paraissait inconcevable de pouvoir agir autrement. Les anarchistes avaient toujours effectivement la haute main sur la Catalogne et la révolution battait encore son plein.(...) C'était bien la première fois dans ma vie que je me trouvais dans une ville où la classe ouvrière avait pris le dessus."
in: Hommage à la Catalogne

 

 

Le 25 juin 1856, mort de Max STIRNER

 

Le 25 juin 1944, mort d'Eugène HUMBERT

 

 

 

 

 

Le 25 juin 1875, à Montevideo (Uruguay), création de la "Fédération Ouvrière Régionale Uruguayenne". Elle adhère à l'A.I.T antiautoritaire et deviendra, en août 1876, une section de "l'Internationale" lors du Congrès de Verviers. Elle sera le moteur des luttes ouvrières et révolutionnaires dans ce pays durant le premier quart du siècle.

 

 

fil chouette

 

journal "La Tribune Libre"

En-tête du numéro 46 (deuxième année) du 5 mai 1898 (doc. Mundaneum, Mons, Belgique)

Le 25 juin 1896, sortie à Charleroi (Pennsylvanie, USA) du premier numéro du journal "La Tribune Libre". Il est d'abord sous-titré "Organe hebdomadaire des travailleurs de langue française" puis à partir du 17 novembre 1898 "Organe socialiste libertaire". Le rédacteur en chef de cette publication est Louis Goaziou qui fera paraître le journal jusqu'au 14 août 1900 (dernier numéro connu), au moins 180 numéros parus.

 

 

 fil yeux

 

Les 25, 26 et 27 juin 1916, à Florence, alors que les autorités italiennes tentent d'interdire toute expression antimilitariste, se tient une réunion clandestine du conseil général de "l'Unione Sindacale Italiana" qui réaffirme ses positions antiguerre.


 

fil chouette

 

juventud libre

En-tête de ce numéro (doc. CIRA de Lausanne)

Le 25 juin 1947, sortie à Paris de ce numéro du journal "Juventud Libre" (Jeunesse Libre) organe en exil des Jeunesses libertaires espagnoles JJ.LL et F.I.J.L. La première page est consacrée à la répression qui sévit outre-Pyrénées dans la dictature franquiste. "Los verdugos de Franco en acción contra nuestras Juventudes libertarias" (Les bourreaux de Franco en action contre les Jeunesses Libertaires).
Il remplacera le journal "Ruta" interdit par les autorités françaises en février 1953, mais il sera à son tour victime de la répression et interdit en juin 1960.
A noter qu'un journal portant ce titre a été publié à Madrid durant toute la durée de la guerre.