carte postale  italienne Kropotkine

Kropotkine : carte postale italienne
Editions "Avant!" Milan

Ephéméride Anarchiste

9 décembre

 

pierre kropotkine

Pierre Kropotkine

Le 9 décembre 1842, naissance de Pierre Alexeiévitch KROPOTKINE à Moscou.
Aristocrate russe, officier en Sibérie, explorateur puis scientifique, (il démontrera la théorie des glaciations). Il se rend en Suisse en 1872, attiré par l'A.I.T, et particulièrement sa branche libertaire du Jura. Il devient l'ami de James Guillaume. De retour en Russie, Kropotkine fait de la propagande dans les milieux ouvriers. Arrêté, emprisonné, il s'évade et s'exile en Angleterre.
En 1876, il séjourne à Neuchâtel, où il rencontre Malatesta et Cafiero. Il fonde le journal "l'Avant-garde" puis voyage à nouveau en Europe. Il donne des conférences en Angleterre. Il est arrêté en France en 1883 et est condamné à 5 ans de prison. Libéré en 1886, il écrit "Paroles d'un révolté", s'exile à nouveau à Londres où il publie le mensuel "Freedom". "La morale anarchiste" paraît en 1890. Il écrit également "L'Entr'aide, un facteur de l'évolution", et "La Conquête du pain"(publié dans le journal "Le Révolté" qu'il avait crée en 1879). Il fait une tournée de conférence aux Etats-Unis et collabore à de nombreux journaux. En 1916, il signe avec Grave, Malato, etc., le Manifeste des 16, préconisant l'interventionisme dans la guerre ; geste totalement incompris dans les milieux libertaires.
En mai 1917, Kropotkine revient en Russie où, toujours anarchiste, il refuse de participer au nouveau gouvernement Kerensky, puis il dénoncera la dérive dictatoriale des Bolcheviks. Il meurt à Dmitrov, le 8 février 1921, à l'âge de 79 ans. Son enterrement sera l'occasion de la dernière manifestation de masse des anarchistes en Russie. Pierre Kropotkine est l'un des plus important théoricien et vulgarisateur de la pensée anarchiste.

"La misère fut la cause première des richesse. Ce fut elle qui créa le premier capitaliste. Car avant d'accumuler la "plus-value", dont on aime tant à causer, encore fallait-il qu'il y ait des misérables qui consentissent à vendre leur force de travail pour ne pas mourir de faim. C'est la misère qui a fait les riches."
In: Le Salariat.



la morale anarchiste  de kropotkine

Pierre Kropotkine : La Morale Anarchiste

 

Le 9 décembre 1868, naissance de Paolo LEGA

Le 9 décembre 1991, mort de Maurice JOYEUX.

 

 

fil chouette

 

journal "L'Emeute"

En-tête du premier numéro

Le 9 décembre 1883, sortie à Lyon du premier numéro du journal "L'Emeute" Organe Anarchiste, hebdomadaire paraissant le dimanche. Il succède en fait aux journaux : "Le Droit Social" (12 février - 23 juillet 1882), "L'Etendard Révolutionnaire" (30 juillet - 15 octobre 1882), "La Lutte" (1er avril - 9 août 1883), puis le "Drapeau Noir" (12 août - 2 décembre 1883), victimes de la répression.
Avec l'acharnement des autorités à faire taire les anarchistes, "L'Emeute" n'aura que 7 numéros (le dernier en date du 20 janvier 1884).
Mais "Le Défi" (3 au 17 février 1884) le remplacera, puis "L'Hydre Anarchiste" (24 février - 30 mars 1884), "L'Alarme" (13 avril - 1er juin 1884), et encore "Le Droit Anarchique" (8 au 22 juin 1884) puis "La Lutte sociale" (28 août au 2 octobre 1886) qui clôt la série de répression envers ces publications anarchistes lyonnaises qui portent toutes l'épigraphe : "Liberté - Egalité - Justice" .

"L'EMEUTE poussera toujours le peuple à la rébellion... Nous lutterons jusqu'au bout; jusqu'à la victoire finale des déshérités et des souffrants, nous pousserons constamment le cri d'alarme, le cri de la Révolution vengeresse, qui, seule, fera disparaître les monstruosités qui affligent l'espèce humaine."



fil bombe

 

type de bombe utilisée à la Chambre des députés ° attentat de vaillant à la chambre des députés ° Auguste Vaillant

Bombe de Vaillant (reconstituée) et représentation de l'explosion d'après "Le Petit Journal"

Le 9 décembre 1893, Auguste VAILLANT lance une bombe dans la Chambre des députés, depuis la tribune. De faible puissance, elle ne blessera que légèrement un député. Action hautement symbolique ; Vaillant déclare que son objectif n'était pas de tuer, mais de blesser un grand nombre de députés. La réaction de ces derniers ne se fait pas attendre. Dès le 12 décembre, ils votent la première des lois dites "scélérates". Elle vise particulièrement la presse anarchiste,la réduisant au silence. Auguste Vaillant, quant à lui, sera condamné à mort, et guillotiné le 5 février 1894. Il avait 33 ans.

 


fil chouette


journal espagnol atalaya

En-tête du premier numéro (doc. Cira de Lausanne)

En décembre 1957, sortie à Paris du premier numéro du journal "Atalaya" (Tour de guet). Publication mensuelle en langue espagnole qui se veut une Tribune confédérale (de la CNT en exil) de libre discution. Six autres numéros sortiront durant l'année 1958.