dessin de Jossot

Dessin de Jossot dans "L'Assiette au Beurre"
"Il n'est d'aucun groupe anarchiste, et il a le culot de se croire libertaire !"

Ephéméride Anarchiste

2 novembre

 

Henri Zisly

Henri Zisly

Le 2 novembre 1872, naissance d'Henri ZISLY à Paris.
Militant anarchiste naturien et adepte des "Milieux libres".
Il naît dans une famille ouvrière (vivant en union libre), et acquiert un bon niveau de culture. A 17 ans, il publie un premier article dans le journal socialiste "Légalité". Mais l'objet de son militantisme restera le même sa vie durant : le retour à une vie naturelle autosuffisante; philosophie du mouvement libertaire naturien. Avec Henri Beylie et Emile Gravelle, il fait paraître, de 1895 à 1898, la revue du mouvement "La Nouvelle Humanité" suivie par "Le Naturien" puis "Le Sauvage"puis un numéro de "L'Ordre Naturel" en 1905. En 1902, il est avec quelques autres l'initiateur d'une colonie anarchiste, qui verra le jour à Vaux dans l'Aisne; mais cette expérience de communisme libre n'a pas le succès escompté et s'arrête en 1906.
Cheminot à la Cie des Chemins de fer du Nord depuis 1897, il est révoqué en mars 1915 pour un article antipatriotique publié dans "La Bataille Syndicaliste", qui lui vaudra également 8 jours de prison. Cela ne l'empêche pas de collaborer durant la guerre aux journaux individualistes : "Pendant la Mêlée" et "Par-delà la Mêlée" et après-guerre à "Terre libre", "La Voix Libertaire", "Le Semeur", etc., tout en éditant son propre journal "La Vie Naturelle". Il adhère ensuite à la Fédération Anarchiste Française (crée en 1936) et participe encore, peu avant sa mort (accidentelle), en mai 1945, au soutien du journal de Louis Louvet, "C.Q.F.D".
Il est l'auteur de nombreux articles et brochures ayant trait au mouvement naturien: "En Conquête de l'état naturel" (1899), "Voyage au beau pays de Naturie"(1900), "La Conception du naturisme libertaire" (1920), "Naturisme pratique dans la civilisation" (1928), etc.
"A bas la Civilisation ! Vive la Nature !"

 

emilio covelli 

Emilio Covelli

Le 2 novembre 1915, mort d'Emilio COVELLI, à l'asile de Nocera Inferiore (Italie).
Membre de Fédération italienne de l'Internationale et propagandiste anarchiste.
Né le 5 août 1846 à Trani dans une famille bourgeoise (son père est avocat), il suit des études dans une école religieuse où il aura
Carlo Cafiero comme camarade. Il poursuit des études de droit à l'Université de Naples puis part se perfectionner à Heidelberg et Berlin et s'intéresse à l'économie politique et au socialisme utopique de Saint-Simon de Fourier et d'Owen. De retour en Italie, il adhère à l'Internationale avec Cafiero, Malatesta; participe à reconstitution de la section napolitaine (dissoute par la police en 1871) et collabore au journal "La Campana". En 1877, impliqué pour complicité dans le mouvement insurrectionnel du Matese, il sera un temps emprisonné. Libéré, il crée le journal "L'Anarchia", mais les premiers numéros seront saisis par la police. Membre de la Fédération italienne de l'AIT, il est à nouveau arrêté et, le 11 juillet 1879, passe devant le tribunal de Gênes où il est acquitté. Libéré, il se réfugie en France pour échapper à un autre procès (où il sera condamné par contumace à 10 mois de prison). Il retrouve Carlo Cafiero à Paris, et partent pour Londres où ils font paraître, le 17 novembre 1880, le journal "Redattori della Lotta!". En 1881, il est en Suisse et publie à Genève la revue anarchiste "I Malfattori" (Les Malfaiteurs). Lors d'un meeting tenu à Paris le 30 octobre 1883, il s'en prend à Andrea Costa devenu parlementariste et élu député. Mais à partir de 1885, il commence à donner des signes de maladie psychiatrique. Il voyage ensuite de Corfou à Constantinople puis retourne en Suisse où il poursuit son activité militante. Mais sa maladie s'aggrave; il est interné à plusieurs reprises puis expulsé de Suisse, en 1908 et 1909. Comme son compagnon Cafiero, il finit sa vie à l'asile de Nocera Inferiore.

 

 

Le 2 novembre 1892, naissance de Jean ROUMILHAC

 

Le 2 novembre 1919, mort de Laurent TAILHADE.

 

 

 

fil chouette

 

journal ordre naturel

En-tête du premier numéro

En novembre 1905, Henri Zisly fait paraître à Paris un numéro unique "L'Ordre Naturel" Clameurs libertaires antiscientifiques. "Vouloir asservir la nature à son joug, ce n'est pas être libertaire ni conscient: c'est entreprendre orgueilleusement une lutte contre une force incommensurablement supérieure à soi et c'est s'exposer inévitablement à succomber d'une façon piteuse et lamentable après un excessif et stupide labeur inutile. On s'affirme donc libertaire en étant naturien." Spirus-Gay
Un journal portant ce titre sera publié entre 1920 et 1922.

 

 fil yeux

 

Le 1er et 2 novembre 1969, à Carrare (Toscane, Italie), le congrès de la F.A.I, "Fédération anarchiste italienne", donne lieu à nouveau (comme un an plus tôt lors du congrès de l'I.F.A) à des divergences de vues entre anarchistes et situationnistes.

 

 

 fil yeux

 

 logo ifa

Le 30 octobre, 1er et 2 novembre 1997, à Lyon (France), VIème Congrès de l'I.F.A (Internationale des Fédérations Anarchistes).