plaque de souvenir des révoltes des canuts lyonnais

Plaque de souvenir des révoltes des Canuts lyonnais

Ephéméride Anarchiste

21 novembre

Alexandre Berkman 1 ° Alexandre Berkman 2

Alexandre Berkman

Le 21 novembre 1870, naissance d'Alexandre BERKMAN, à Vilna (Russie).
Anarchiste russe exilé aux Etats Unis en 1888.
Collabore à Freiheit (liberté), journal anarchiste allemand. Il commet un attentat le 22 juillet 1892 contre le directeur de l'usine de Homestead en grève, mais celui-ci n'est que blessé. Berkman, lui, sera condamné à 22 ans de prison. Il en sort le 18 mai 1906. Publie "souvenirs de prison d'un anarchiste" et rédige le bulletin "Mother Earth" de 1910 à 1911. Il est l'un des fondateurs de l'école Ferrer de New York. En 1916-17, il publie son journal "The Blast" (le souffle de l'explosion), à San Francisco. En décembre 1919, il est expulsé vers la Russie avec Emma Goldman, sa compagne. Mais ils déchantent bien vite; la révolution russe installe une nouvelle tyrannie. En 1921, ils quittent la Russie pour la Suède, puis Berlin où il publie "Le mythe bolchevique", ainsi que de nombreux articles. Il arrive en France en 1925. Malade, il se suicide à Nice, le 28 juin 1936.

Santiago Salvador

Santiago Salvador

Le 21 novembre 1894, exécution de Santiago SALVADOR FRANCH à Barcelone.
Vengeur anarchiste, responsable de l'attentat à l'Opéra du Liceu à Barcelone.
Il naît en 1865 à Castelserás (près de Teruel), village qu'il quitte très jeune pour exercer divers petits métiers. Il est emprisonné quatre mois à Alcorisa pour un vol qu'il n'avait pas commis. A Barcelone (marié et père d'une petite fille), il se livre à la contrebande du vin et du sel. D'abord Carliste et fervent catholique, il découvre l'anarchisme à la lecture de la presse libertaire. Mais le 6 octobre 1893, son ami anarchiste Paulino Pallás est exécuté pour son attentat contre le général Arsenio Martínez Campos. Il décide alors de le venger en frappant la bourgeoisie arrogante. Un mois plus tard, le 7 novembre 1893, il jette deux bombes à l'Opéra du Liceu à Barcelone (une seule explose mais elle fera une vingtaine de morts et de nombreux blessés). Aussitôt l'Etat de siège est déclaré et une féroce chasse aux anarchistes s'organise. L'attentat sera d'abord attribué aux anarchistes José Codina et Mariano Cerezuela (ils seront exécutés le 21 mai 1894). Mais le 2 janvier 1894, Santiago Salvador est finalement découvert à Saragosse, il tente alors de se suicider. Le 11 juillet 1894, il est condamné à mort à Barcelone, mais évite toutefois la torture après avoir feint de se reconvertir au catholicisme.

Mollie Steimer

Mollie Steimer

Le 21 novembre 1897, naissance de Mollie STEIMER, en Ukraine.
Militante et propagandiste anarchiste
Elle émigre aux Etats-Unis en 1913, et devient anarchiste. Elle publie un journal anarchiste clandestin en yiddish (Der Sturm : la tempête). Arrêtée avec d'autres militants suite à la parution d'un tract appelant à la grève générale (en soutien à la révolution russe), elle est condamnée à 15 ans de prison. Libérée suite aux protestations, puis à nouveau emprisonnée et finalement expulsée le 24 novembre 1921 vers la Russie. Extradée d'Union Soviétique le 23 septembre 1923, elle part à Berlin, puis Paris, où elle vit dans un appartement avec Senya FLECHINE et la famille Voline.
Arrêtée le 18 mai 1940 comme juive anarchiste, elle s'évade, rejoint Marseille, puis part au Mexique, où elle mourra, le 23 juillet 1980.

 

 

Le 21 novembre 1855, naissance d'Emile GRAVELLE, à Douai (Nord).
Militant anarchiste naturien.
De 1894 à 1898, il publie le journal "L'Etat Naturel" et collabore, à partir de 1895, avec Henri Zisly et Henri Beylie à la revue "La Nouvelle Humanité" qui sera suivie de : "Le Naturien"(1898), "Le Sauvage"(1898-99), "L'Ordre Naturel"(1905), et "La Vie Naturelle" (1907-14) et (1920-27). Ces revues et journaux qu'Emile Gravelle dirige ou auxquels il donne des articles et des illustrations, sont l'expression du mouvement libertaire naturien, qui prône le retour à une vie naturelle et indépendante. Le mouvement naturien peut à juste titre se revendiquer comme précurseur du naturisme, du végétalisme, du végétarisme et d'une certaine façon du mouvement écologique. Mais les anarchistes reprocheront à Emille Gravelle sa participation en tant que dessinateur à la presse nationaliste et en particulier antisémité.
Durant le premier conflit mondial, Emile Gravelle collaborera au journal d'E.Armand "pendant la mêlée".

 

 

Le 21 novembre 1922, mort de Ricardo Flores MAGON (voir sa biographie le 22 novembre)

 

Le 21 novembre 2007, mort de Fernando FERNAN-GOMEZ

 

 

 

 

Chromo "La révolte des Canuts" 

Chromo publicitaire, "La foule envahissant les rues à Lyon"
illustrant une des révoltes des Canuts à Lyon

Le 21 novembre 1831, à Lyon, quartier de la Croix Rousse, débute "La révolte des Canuts" (ouvriers de la soie). La ville entre en insurrection après que la garde Nationale eut tué plusieurs ouvriers. Des barricades sont érigées et le drapeau noir fait son apparition avec l'inscription : "Vivre en travaillant ou mourir en combattant".

 

 

fil chouette

 

journal le federaliste

En-tête du numéro 5-6 pour novembre-décembre 1925 (doc. Cira de Lausanne)


En novembre 1925, sortie à Courbevoie (Ile-de-France) du numéro 5-6 du journal "Le Fédéraliste" Tribune du Fédéralisme intégral (cher à Proudhon). Ce mensuel publié par Eugène Poitevin paraît depuis 1921. Une nouvelle série de ce journal sera publié entre 1933 et 1939.
Epigraphes: "Une Question: Messieurs des Provinces c'est à vous de décider. Et voici la réponse: A quand le Congrès des Républiques de France?"

 

fil chouette

 

journal el productor de 1936

En-tête du numéro 21 (deuxième année) du 24 avril 1937 (doc. Cira de Lausanne)

Le 21 novembre 1936, sortie à Onteniente (Valence, Espagne) du premier numéro du journal "El Productor" Hebdomadaire anarcho-syndicaliste, organe de la Fédération locale et régionale du syndicat unique. Porte parole de la CNT. Le journal cessera de paraître après le 24 avril 1937.
Ce titre "El Productor" (Le Producteur) a été de nombreuses fois employé, voir en particulier le 1er février 1887 le 7 novembre 1925, et le 14 juin 1930.