Calendrier de 1973 de la "Rivista A"
le personnage de Roberto Ambrosoli "Anarchik" dans la Bande du Matese

 

 Ephéméride Anarchiste

8 avril 

 

Le 8 avril 1942, mort d'André GIRARD (dit Max BUHR).
Militant anarchiste et syndicaliste.
Né le 23 mars 1860, à Bordeaux. Employé à la Préfecture de Police, il en sera révoqué suite à la découverte de sa collaboration à la presse anarchiste, et notamment aux "Temps Nouveaux" de Jean Grave avec qui il était ami. Il devient ensuite correcteur d'imprimerie, ce qui l'amène à militer dans le syndicalisme. A l'issu du congrès anarchiste de Paris, en août 1913, il fait partie des 8 membres désignés pour constituer la nouvelle" Fédération anarchiste communiste". En 1915,avec Charles Benoît, il s'oppose au "Manifeste des 16" (représentés par Kropotkine et Grave) en publiant une brochure sous le titre "Un désaccord". Il collabore ensuite à "Ce Qu'il Faut Dire" de Sébastien Faure, puis devient rédacteur de "L'Avenir international", de 1918 à 1920. En 1922, il adhère à la CGTU, mais restera fidèle à l'anarchisme jusqu'à la fin de ses jours. Il est aussi l'auteur de nombreuses brochures.

 

 

Le 8 avril 1798, naissance de Ramón de la SAGRA y PERIZ

 

Le 8 avril 1894, naissance de Raffaele SCHIAVINA dit Max SARTIN

 

Le 8 avril 1948, mort de Paul DELESALLE

 

Le 8 avril 1978, mort de Gaston LEVAL (Robert PILLER)

 

 

 

 fil yeux

 

letino

D'après un dessin de la BD de Fabio Santin et d'Elis Fraccaro " Malatesta"

Le 8 avril 1877, à Letino, dans le massif du Matese (Italie), La bande du Matese libère le village.
"Nous, soussignés Carlo CAFIERO, Errico MALATESTA, Pietro Cesare CECCARELLI, déclarons avoir occupé la municipalité de Letino, à main armée, au nom de la révolution sociale"
Rassemblée sur la place du village, la foule écoute les paroles de Cafiero, juché sur une croix où flotte un grand drapeau rouge et noir. Il explique aux habitants les principes de l'anarchie. Puis on décrète le communisme libertaire. Les titres de propriétés sont brûlés, ainsi que les archives de la monarchie et de l'Etat. Mais le massif du Matese est bientôt assiégé par 12 000 fantassins, qui captureront presque tous les internationalistes, vaincus par la faim et les intempéries. Les inculpés, jugés a partir du 14 août 1878, seront finalement acquittés.

 

 

fil chouette

 

revue "Modern School"

Couverture du Modern School magazine
numéro de printemps, avril 1921.

En avril 1921, à Stelton, New Jersey, sortie de ce numéro mensuel "The Modern School"; magazine consacré aux idées d'éducation libertaire. Il est publié par "l'Ecole Moderne Ferrer de Stelton", école libertaire créée en janvier 1911 à Greenwich Village, s'inspirant des méthodes éducatives prônées par le pédagogue Francisco Ferrer.
Un premier numéro du magazine avait vu le jour en 1912 (initialement un bulletin adressé aux parents), mais c'est à partir de 1917 qu'il deviendra périodique, imprimé par Joseph Ishill à l'aide d'une presse à bras sur laquelle il initiera les enfants. L'emblème de couverture et les illustrations sont de Rockwell Kent.

 

 

fil chouette

 

journal "ça ira!"

En-tête du deuxième numéro

Le 8 avril 1931, sortie à Agen (dép. du Lot-et-Garonne) du deuxième numéro de "Ça Ira!" Journal local et d'avant-garde (qui fait référence avec son titre au refrain d'une célèbre chanson de la révolution française). D'abord bimensuel (il annonce sortir les 1er et 3ème lundi de chaque mois ?) , il passera mensuel (on ignore la date exacte de sortie du premier numéro). Cette publication anarchiste communiste est créée à l'occasion de la tournée de conférences de Sébastien Faure à Agen. Le journal existera jusqu'en juin 1932 (neuf numéros parus).
En épigraphe "Notre ennemi c'est notre maître" de Jean de La Fontaine.

"Ah ! ça ira, ça ira, ça ira !
Les aristocrates à la lanterne,
Ah ! ça ira, ça ira, ça ira !
Les aristocrates on les pendra !
"


 

 fil yeux

 

Le 8 et 9 avril 1945, à Toulouse, se tient le premier Congrès général de la "F.I.J.L" en exil (Fédération Ibérique des Jeunesses Libertaires). Benito Milla Navarro y est désigné comme secrétaire général et directeur de "Ruta" organe de presse de l'organisation.

 

 

 fil bombe

 

Le 8 avril 1950, à Barcelone. José Lluis FACERIAS, guérillero anarchiste, dépose une bombe sur la bordure d'une fenêtre du commissariat de Lonja. Celle-ci, en explosant, blesse six policiers et provoque d'importants dégâts.

 

 

 

 fil yeux

 

Du 8 au 12 avril 1993, à l'université de Francfort (Allemagne), ont lieu, pour la seconde fois, les "Journées libertaires" ainsi qu'une "Foire aux livres libertaires".